Akira Toriyama

 

Akira Toriyama est essentiellement connu pour être l’auteur de Dragon Ball. Normal quand on sait que ce dernier était, jusqu’il y a peu, le manga le plus vendu à travers le monde. Cette série à révolutionner le shonen, et surtout, a considérablement inspiré les générations suivantes de mangakas.

Dragon Ball Evolution

Et pour cause, le titre à l’époque était terriblement moderne et en avance sur son temps, de part un découpage et une narration très efficace, mais aussi grâce au trait de l’auteur qui avait déjà fait ses preuves sur Dr Slump et qui confirma son statut de maître.

Le mangaka a beaucoup évolué au fil des années, passant d’un style très rond et plein de détails à ses débuts, à un trait plus carré et plus épuré sur la deuxième partie de Dragon Ball et sur Kajika, pour arriver à un mélange des deux avec Sand Land, one shot présentant certainement son travail graphique le plus réussi en manga.

La guerre des clones

Mais l’auteur a beau savoir s’adapter et changer son trait facilement, son style est immédiatement reconnaissable, et ce dans les qualités comme dans les défauts. Ainsi le plus grand reproche qui lui est fait, est que ses personnages manquent de variété et que l’on retrouve donc les même visages dans chacune de ses œuvres. On l’accuse donc régulièrement de fainéantise, ce dont il ne se cache pas, notamment sur les designs pour les jeux vidéo. C’est par exemple le cas avec les derniers Dragon Quest ou sur Chrono Trigger, ou les personnages semblent tout droit sortis de Dragon Ball. Dernièrement, il a un peu changé puisqu’au lieu de s’inspirer que de DB, il a aussi insufflé les rondeurs de Cowa!, un de ses nombreux one shot dans le récent Blue Dragon.

Quand à l’auteur, il explique avec humour que la mémoire lui fait défaut, et qu’il ne se souviens pas de tous les personnages qu’il a créé, voir même de très peu.

Malgré tout, quelque soit leur redondance et leur air de déjà vu, les personnages du maître sont d’un style et d’une efficacité redoutable, et il y a pour moi deux éléments qui, plus que les autres, font la différence.

Dessine moi une aisselle

D’abord il y a son sens des proportions quasi parfait. Malgré son style souvent “déformé”, Toriyama arrive toujours à donner des proportions naturelles à ce qu’il dessine, et Dr Slump en est l’illustration parfaite. Dans ce manga, les personnages varient régulièrement de taille, mais gardent toujours une certaine cohérence. On ne verra jamais un bras plus court que l’autre, ou des yeux trop haut sur le visage. Jamais sur ce point la, le dessin ne nous prend au dépourvu, sans que cela n’empêche son absurdité voulue. On le remarque aussi dans Dragon Ball, ou l’auteur dessine de manière simple mais diablement représentative les muscles de ses héros. Il joue même avec ça lorsque Trunk, fou de rage contre Cell, développe ses muscles de façon disproportionnée et perd ainsi toute chance de battre son adversaire, car il dépense beaucoup trop d’énergie et ne va pas assez vite.

Le deuxième point que je trouve très marquant c’est cette facilité à la caricature, dans le sens, trouvé le détail marquant. On le remarque encore une fois très bien dans Dr Slump, avec ses représentations de célèbres voitures (sa passion), ou bien lorsque Toriyama dessine le visage de Senbei dans un style de dessin très différent mais qui reste parfaitement reconnaissable. Il y a aussi la de vraies caricatures de gens célèbres, comme Clint Eastwood en Inspecteur Harry ou le célèbrissime Dr Mashirito anagramme et caricature de Torishima, l’éditeur de l’auteur à l’époque.

Au final ces deux éléments se recoupent et ont été le moteur et une partie de ce qui rendent les dessins d’Akira Toriyama si efficaces et reconnaissables. Un trait unique, mélange de technicité et d’un oeil redoutable.

Tuntun

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s