12 Décembre 2013 – Cookie Clicker

PerfectCookie

Parmi les jeux qui sont passé jusqu’à maintenant dans le calendrier de l’avent, tous sont disponibles sur un support dédié au jeu (consoles ou Steam). Cookie Clicker lui se joue dans votre navigateur internet, ce qui en fait le champion de la procrastination.

Sorti au mois d’août, créé par Orteil, un français, Cookie Clicker est ce genre de jeu aux principes simples mais terriblement addictif. Il fait partie de ces jeux ou, une fois lancé, il n’est plus possible de s’arrêter.

Ici, le but du jeu est de confectionner un maximum de cookies. Pour ça, il faut dans un premier temps cliquer sur le cookie géant, sur la gauche de la fenêtre. Un clique est égal à un cookie.

La ou est le vice, c’est que ces cookies ne sont pas la juste pour faire beau, il servent a acheter des unités de production ou des upgrades. Les unités ou bâtiments de production servent comme son nom l’indique à produire des cookies. Il y en a dix de types différents, on peut en acheter autant qu’on veut pour chaque type, mais le prix augmente (très rapidement) en conséquence. Du coup, on achète des unités pour produire plus de cookies, pour acheter plus d’unités.

A cela s’ajoutent donc les upgrades qui vous permettent généralement votre taux de cookies par seconde en améliorant certaines unités principalement. Ces upgrades se débloquent après un certains nombres de cliques sur le cookie géant ou après un certain nombre de bâtiments achetés.

Des succès sont a débloquer, et eux aussi ont leur utilité, puisqu’ils augmentent le niveau de lait, qui va servir a augmenté la production en achetant certaines amélioration.

Avec tout ça, il y a de quoi s’occuper un petit moment, mais forcément vient un moment ou l’on a tout acheter et ou le jeu perd son intérêt (ce qui fait qu’on a plus entendu parler du jeu au bout d’un mois). (Mal)Heureusement pour nous, le créateur met à jour assez régulièrement son jeu et ajoute des petites nouveautés. Parmi elles, les Heavenly Chips. Ne vous laissez pas avoir par son nom, ses éclats sont diaboliques car ils augmentes drastiquement la durée de vie du jeu. Le principe est simple, lorsque l’on réinitialise le jeu (upgrades, bâtiments et cookies en banque à zéro), un coefficient multiplicateur est appliqué au nombre de cookies produits par secondes en fonctions du nombre de cookies confectionnés au moment du reset. Donc plus de cookies on a produits, plus vite on en produira de nouveaux. Et nous revoilà partis dans l’achat de nouveaux bâtiments et upgrades, dans une boucle sans fin.

Il est finalement difficile de s’extirper de ce jeu à la mécanique pourtant terriblement simple. Et quand on sait qu’Orteil et en train d’ajouter des donjons, on n’est pas prêt de s’arrêter.

Tuntun

P.S : Pour ceux qui se lancent, je conseille vivement la lecture du wiki.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s