Calendrier de l’avent // 5 décembre : Dragon Ball Z

wall6_wallpaper_1280x960

Si Dragon Ball est un manga culte, c’est bien par l’anime que la France à découvert les aventures de Son Goku. Le Club Dorothée puis les chaines du câble et de la TNT ont permis à plusieurs générations d’individus de vouer un véritable culte à ce dessin animé.

Pourtant, et même si je pensais le contraire à l’époque, l’adaptation en animation et globalement ratée. Techniquement loin d’être aussi ébouriffant que peut l’être la version papier, doté d’un rythme à faire passer une remontée de terrain de la New Team pour un 100 mètre en 9″58, et régulièrement entrecoupé de hors série remarquables  de médiocrité.

Et pourtant, il y a parmi tout ces points négatifs une qualité qui ressort, un élément qui fait que malgré tout ces défauts, on ne peut pas oublier DBZ… Je parle bien évidemment de son OST.

On y retrouve des thèmes forts, capables de nous faire endurer un épisode complet ou il ne se passe rien sans broncher. Toutes les émotions et tout les moments forts, toutes les tensions, tout le suspens et toutes les peines nous étaient transmis plus par le son que par l’image.

Pour l’extrait, j’aurais pu tomber dans facilité et vous proposer le classique des classiques, le générique d’ouverture Cha-La Head-Cha-La, mais j’ai préférer vous remémorer un thème que vous connaissez sur le bout des doigts, sans même le savoir, symbole nostalgique des mercredi matin de votre enfance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s