Calendrier de l’avent // 11 décembre : Vision d’Escaflowne

vision d'escaflowne

En faisant mes recherches, je viens de découvrir que Vision d’Escaflowne avait été diffusé voilà plus de 18 ans au Japon. La gifle de l’âge passée, il est intéressant comme l’histoire reste intemporelle. Le graphisme a, certes, un peu vieilli, mais le chara design de Nobuteru Yuki (Lodoss) fonctionne toujours autant.

La force de la série vient du mélange des genres. Dans un cadre d’Héroic Fantasy, on se retrouve  entre des combats de mecha et un quatuor amoureux. Tout commence quand Itomi, qui a le don de cartomancie, se retrouve téléportée dans le monde de Gaia, où elle se retrouve, malgré elle, au coeur d’un conflit opposant les royaumes de Fanélia et d’Astria à l’empire Zaïbacher.

Les 26 épisodes que comptent la série (sans oublier le film) offre un ensemble homogène en terme de dynamisme. L’intérêt croissant autour des enjeux de l’histoire sont un point fort dans l’attachement que l’on a vis-à-vis de cet objet télévisuel. On a eu la chance de découvrir la série en France sur Canal + en 1999, à peine un an avant Cowboy Bebop.

Au niveau de la musique (dont vous pouvez écouté le générique de début juste en dessous), on retrouve une nouvelle fois Yoko Kanno, reine de la musique de la production japonaise des années 1990 et 2000. Déjà présente à 2 reprises dans ce calendrier de l’avent, les 24 jours qui précèdent Noël ne serait d’ailleurs pas de trop pour présenter sa production plétorique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s