Calendrier de l’avent // 19 décembre : Gunbuster

gunbuster

Après vérification, nous n’avions pas encore donné la parole à une oeuvre de la Gainax. Bien avant qu’il ne soit connu pour la série Evangelion, le studio d’animation japonais avait sorti les 6 OAV que constitue Gunbuster.

L’histoire nous fait rencontrer Noriko Takaya, adolescente de 16 ans, qui rentre à ce moment là dans un école de pilotage de robot. Elle souhaite aller dans l’espace et suivre les traces de son père, officier spatial tué par les extraterrestres huit ans auparavant. Nous sommes en 2023.

La force du récit de Gunbuster est de brouiller les pistes. Le premier épisode reprend les codes de la comédie sentimentale avec la constitution d’un triangle amoureux. Mais dès le deuxième épisode, on se tourne vers le conflit dans lequel sera impliqué notre jeune héroïne. Lancée sans grande expérience, comme beaucoup d’autres, dans la bataille.

Ces 6 OAV constitue un tout parfait dans son exécution. Si quelques temps morts existent, on se retrouve surpris de voir le générique de fin arriver si vite. On apprécie de suivre l’évolution de Noriko de sa formation à sa présence sur le champ de bataille. La fin, magistrale, arrive à se détacher du conflit qui sert de point de départ de l’histoire. A conseiller, aujourd’hui encore, même si le chara design est un peu daté (la série est sortie en 1988), et si vous apprécier les oeuvres ayant trait à l’espace.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s