Calendrier de l’avent 2015 // 16 : Star Wars – Les éditions déspecialisées

moseisley

Je sais à quoi vous pensez. Vous êtes sûrement en train de vous dire « hey connard, un texte sur Star Wars le jour de la sortie de The Force Awakens sérieusement ? Putaclick ! Au bûcher ! Retourne faire tes news de merde de jeux mobiles ! » Chers lecteurs, vous devriez savoir depuis le temps que je n’ai aucune race.

Et oui, j’ai décidé en ce jour saint de vous parler de Star Wars. Nous sommes en décembre, c’est la fin d’une année 2015 particulièrement pourrie, il est donc temps de se recentrer sur les valeurs sûres. Depuis l’âge de 9 ans, cette saga m’a accompagné toute ma vie et elle continue de le faire. Les films font partie de ce que je pourrais appeler les films « chocolat chaud », ceux qui vous font du bien, que l’on regarde bien au chaud sous la couette et qui vous font oublier tout le bordel qui se passe dans le monde. Ces longs-métrages qui vous font sentir vivant lorsque le générique de fin défile. Ce sont ces films qui, à l’instar des Indiana Jones, Ghostbusters, Un Jour Sans Fin et autres Retour vers le Futur qui ont fait de moi le cinéphile que je suis. Je ne reviendrai pas sur les grandes qualités de la trilogie et sa place dans l’histoire du cinéma, d’autres l’ont fait bien mieux que je ne le pourrais. Ceci dit, cet article est consacré à une façon particulière de (re)voir les trois épisodes fondateurs, je m’explique plus bas.

En attendant la sortie de l’Episode VII qui m’a fait acheter un billet première classe pour le hype train, revoir ces films en ces temps si sombres m’ont fait un bien fou. Mais si je n’ai jamais vraiment été un détracteur de la prélogie malgré ses très nombreux défauts, je suis – comme nombre de fans – nettement moins tolérant envers les retouches infligées à la trilogie originale depuis 1997. Cette année là, rappelez-vous, George Lucas décida de revenir sur sa saga culte afin d’en faire une version plus proche de sa vision, le bonhomme ayant toujours eu quelques regrets sur des scènes qui ne le satisfaisaient guère, notamment dans le premier film. Quelques séquences en CG très jolies de la bataille de Yavin par ci, une scène aussi inutile qu’inédite avec Jabba par là… ces versions divisaient beaucoup à l’époque et elles n’ont jamais cessé de le faire (vous avez sûrement entendu parler du fameux Han Shot First). Pire encore, chaque ressortie de la trilogie d’origine en DVD et en Blu Ray était accompagnée de nouvelles modifications, afin de rajouter de la cohérence avec la prélogie, et sans la possibilité de revoir les versions cinéma originelles. Alors certes, Lucasfilm aura bien essayé de contenter les puristes en proposant en 2006 de nouvelles éditions DVD, contenant en guise de bonus les films tels qu’ils sont sortis en salles en 1977, 1980 et 1983. Malheureusement ces dernières provenaient d’un vieux master laserdisc de 1993, au format letterbox non-anamorphique, dont les couleurs délavées et la définition abominable ne rendaient que très peu justice à ce monument du 7ème art.

emperor_esb

Et puis après tout, le succès de Star Wars doit également beaucoup aux artistes d’ILM dont le travail d’orfèvre leur a permis d’obtenir un Oscar pour les meilleurs effets spéciaux en 1977. Si la vision de George Lucas sur sa trilogie reste tout à fait respectable, il est néanmoins dommage de ne pas pouvoir profiter des versions d’origine dans une copie décente. C’est alors que j’ai découvert récemment qu’un noble chevalier jedi avait accompli un travail pharaonique, à savoir offrir une restauration la plus fidèle possible aux films originaux, et en HD s’il vous plaît ! Pour ce faire, cet homme répondant au nom d’Harmy s’appuya sur de nombreuses sources vidéo allant des dernières éditions Blu Ray à nos bonnes vieilles VHS, en passant par les laserdiscs d’époque et même des bouts de pellicule 35mm. Et après un travail de longue haleine, il a ainsi pu proposer aux fans ce montage : la Despecialized Edition. Et le moins qu’on puisse dire c’est que le résultat est tout simplement spectaculaire. Près de dix ans après l’édition DVD tant décriée, on peut enfin redécouvrir les films dans de très bonnes conditions, certes pas optimales (il faudra sans doute attendre une restauration officielle pour cela) mais avec un rendu bien supérieur à toutes les autres éditions existantes. La colorimétrie d’origine est restituée et Han tire de nouveau le premier dans la célèbre scène de la cantina. On peut enfin oublier Jedi Rocks, l’affreux et embarassant spectacle musical du début du Retour du Jedi et Sebastian Shaw – le visage d’Anakin Skywalker à la fin du plus si ultime épisode retrouve enfin sa place aux côtés de Yoda et d’Obi-Wan, ainsi que ses sourcils.

Pour un fan comme moi, qui a découvert la trilogie sur des vieilles VHS, cette Despecialized Edition est aussi inespérée que magique. J’encourage donc tout le monde, vieux comme jeunes, à redécouvrir ces classiques dans cette version. Revisionner les originaux dans des conditions aussi idéales, c’est tout simplement du bonheur à tartiner. Alors certes, la bataille de Yavin a un peu moins de gueule, et l’astroport de Mos Eisley fait bien vide et inanimé comparé à son homologue post 1997, mais ce revisionnage vous fera encore plus prendre conscience de l’achievement colossal qu’était Star Wars en 1977. De plus, argument de poids, ces versions sont disponibles avec leur doublage français, à l’exception du Retour du Jedi qui n’est pour l’instant disponible qu’en VOSTFR. Pour ce qui est de la légalité je vous laisse en juger, mais étant en possession de nombre de releases officielles achetées avec mes deniers, avoir ces versions sur mes disques durs ne m’empêchera pas de dormir. Cependant ne vous attendez pas à ce que je vous file des liens, vos abreuvoirs à torrents préférés n’auront aucun mal à s’en charger.

Il ne vous reste plus qu’à vous préparer pop-corn, chips et autres saloperies grasses et à vous installer bien confortablement dans votre fauteuil, tout en oubliant pas de faire voir ces films à vos enfants, si vous en avez. Je vous souhaite de passer une très bonne séance, et de très joyeuses fêtes.

Ghallium (@Ghallium)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s